Chapitre 2 - 1872 à 1891 : Une introduction difficile

L'Histoire du Football en France

Chapitre 2
1872-1891 : Une introduction difficile

 

En 1872 le havre est un peut seul dans le paysage Français. Du côté de l'Angleterre le jeux progresse et les match de FA Cup attirent du monde. 3000 Spectateur en 1873 (Victoire de Wanderers FC sur Oxford University : 2-0, 3500 Spectateurs en 1876 (Victoire des Wanderers FC sur les Old Etonians : 3-0)

En 1879, un Club du nom de Paris Football Club est créer mais celui si ne semble pas avoir eut d'impacte sur le football en France et semble même avoir disparu tres vite probablement avant 1894.

Le Football commence son essort à partir de 1880 et est d'abord pratiqué au nord d'une ligne Caen - Paris - Laon, principalement en milieu scolaire. Le football y est un des jeux préférés des écoliers et lycéens. Contrairement à ce que l'on pourrait croire, ce ne sont que très rarement les professeurs de gymnastique qui introduisent le jeu dans les cours de récréation, mais les professeurs d'anglais, qui en revanche, rapportent ballons et règles du jeu de leurs voyages linguistiques au Royaume-Uni.

Parallèlement à cette introduction en milieu scolaire, quelques Anglais font démonstration de leur sport au cours de rencontres qui marquent parfois longtemps les mémoires. Ainsi, les ports et les villes de passage connaissent ces rencontres précoces. Les Français sont rarement conviés à jouer et les Anglais repartent toujours avec leur ballon. Les retombées locales sur la diffusion du jeu sont quasi nulles.

Le 14 Juillet de 1880 un Club de Football crée quelque mois plus tôt et qui reste oublier à ce jour joue "peut etre" le premier match de football sur le territoire. Il s'agit du Football Club d'Amiens qui fit s'affronter des joueurs du clubs. Le FC Amiens semble disparaitre en 1882.

En 1881 fondation du FC Girondin de Bordeaux mais la section football n'existe pas encore.

En 1882 Le Racing Club de France est créer mais ne possède pas de section de Football. Un ans plus tard en 1883 Le Stade Français fondé par des etudiants Français, ne comporte pas de section de football.

Pendant une dizaine d'années, les membres du Havre football club continuent à jouer entre eux dans l'ignorance la plus totale. Les Anglais ont été rejoints par quelques Français originaires du Havre de retour de séjour en Angleterre où ils ont découvert le football. Les assemblées générales du club qui ont lieu avant chaque début de saison, voient les membres se déchirer dans des discussions interminables sur les règles du jeu à définir pour la saison.

À plusieurs reprises, les joueurs de l'équipe doivent changer de terrain. Après quelques années passées sur le terrain du début sur le boulevard de Strasbourg, les joueurs sont dans l'obligation de déménager sur le boulevard François-Ier. Lors de l'inter-saison 1880, le terrain est supprimé et remplacé par une maison. Pris de court, les joueurs du Havre football club ne trouvent pas de nouveau terrain et les activités du club sont suspendues pendant une année. Cette suspension faillit se muer en arrêt définitif du club après que le nouveau terrain entre le boulevard de Strasbourg et le boulevard François-Ier soit noyé juste avant l'ouverture de la saison. Une solution de secours est trouvée avec un déménagement sur un terrain prêt du canal d'Harfleur, mais les faibles temps pour jouer pendant la pause déjeuner (entre midi et deux) font que beaucoup de joueurs ne peuvent rejoindre le terrain. Malgré un arrangement avec une ligne d'omnibus, le fort coût du déplacement fait qu'il y a de moins en moins de joueurs lors des rencontres.

Cette photo represente l'Equipe du Havre FC au XIXème Siècle sans date précise.
L'equipe pratiquait à l'époque encore un jeux de combinaison

En 1884, sous l'impulsion du révérend J.E. Orlebar, qui a succédé à la présidence du Havre football club à F.F. Langstaff, le club devient omnisport et prend le nom du Havre athletic club. Du côté du football, on a encore du mal à se décider de jouer soit au football-association (actuel football), au football-rugby, ou à la « combinaison » sorte de mixte des deux sports précédents. Lors de la première assemblée générale du HAC le 18 novembre 1884, une crise éclate pour savoir quelle sorte de sport serait joué dans la section football. Un vote a lieu qui voit la courte victoire de la « combinaison » devant le football-association.

Le HAC, désormais bien organisé, peut désormais se structurer. La première mesure est de trouver un terrain à Sanvic, une commune près du Havre. Ce terrain situé derrière l'église est loué 600 francs l'année, il est utilisé pour la pratique de plusieurs sports comme le football, le rugby, le tennis, le hockey sur gazon et le cricket. Il est décidé aussi d'adopter des couleurs uniques pour représenter le club, mais une bataille va commencer entre les anciennes étudiants de Cambridge qui veulent un maillot au couleur de leur ancienne école : bleu ciel et ceux d'Oxford qui veulent les couleurs de leur école : bleu marine. Il faut attendre le 15 avril 1891 pour qu'un compromis soit trouvé : un maillot côté bleu marine et un autre bleu ciel.

Du côté du football, les effectifs augmentent considérablement, ce qui permet la constitution de deux équipes, qu'on change régulièrement pour ne pas avoir l'impression de jouer toujours le même match.

Si en France le football à du mal à emerger en Angleterre il s'organisant rapidement (professionnalisme dès 1885), la France ne peut rester longtemps à l'écart de ce nouveau phénomène. D'autant qu'un large mouvement très anglophile marquant la bourgeoisie depuis le Second Empire aide activement à l'introduction en France de la pratique sportive (aviron, athlétisme...). Toutefois, ces premiers sportifs français sont exclusivement recrutés parmi les meilleures familles du pays. La pratique du sport est alors perçue comme une forme de privilège. Or le professionnalisme bouleverse les habitudes de cette élite guindée.

Le 29 Novembre 1887 le Racing et le Stade Français fondent l'Union des sociétés françaises de sports athlétiques (USFSA), mais l'opposition très farouche des dirigeants du sport français face à ces dérives britanniques pèse très lourdement sur l'expansion du football en France. Le football est clairement boycotté par l'USFSA en raison de la peur panique du professionnalisme, des transferts et des paris (perçus alors en France comme le pire des défauts anglais) que génére ce sport outre-Manche. En revanche, le premier championnat de France USFSA de « football-rugby » a lieu dès 1891. Plusieurs dizaines de formations de rugby sont alors recensées à Paris, surtout en milieu scolaire.

En 1988 l'Angleterre organise un championnat de première division réunissant 12 clubs et Preston North End sera le premier Champion.

En 1891 les Clubs du Gordon FC (future Standard Athletic Club) et les White Rovers son fondée par des britaniques. Ces deux clubs sont les premiers consacré uniquement au Football.

Allopass, le micro-paiement pour tous les Webmasters !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site